JOUR 05  - Death Valley
Mardi 10 aout

Paramint spring resort: chambre trop climatisée et lits trop mous. Réveil à 8h30, petit dej au resto de l'hôtel et déjà la chaleur nous écrase. La voiture fait un drôle de bruit, on espère ne pas avoir de surprise...


Départ vers midi, route sinueuse et nausées au programme (pour moi). Sur la carte on a l'impression que Death valley se visite rapidement, mais il n'en est rien.
Sortir de la voiture devient un effort surhumain, mais ça vaut le coup. Courageux que nous sommes, nous trouvons toujours l'énérgie au fond de nous pour poser devant l'objectif.
Cela dit il y a du vent, certe, mais il est chaud. C'est un peu comme mettre sa tête dans un four (dixit Greg).


Arrêt à Furnace creek vers 13h30 pour un plouf dans la piscine de l'hôtel (ou nous ne dormirons pas cela dit en passant).
Rafraichissement plus que necessaire, car malgré casquette et crème solaire, ma tête ressemble à une tomate migraineuse pleine de pulpe et sur le point d'exploser.


Départ vers 15h30 pour Bad Water, ou j'ai du carrément arrêter de parler tellement le souffle me manquait, à la grande tristesse de mes interlocuteurs.



La lourde responsabilité de copilote pèse sur mes épaules et nous roulons depuis plus d'une heure sans avoir la confirmation que nous allons dans la bonne direction. Après +- 2h30 de route, nous arrivons finalement à bon porc, dans la ville de tous les vices: Las Vegas.

Arriver près du Louxor, chercher une place, faire le check in, prendre un bain, et il est déjà minuit.
Qu'à cela ne tienne, on est à Vegas, un rhum-coca et c'est parti!


Retour à la chambre vers 3h, dans une bonne odeur de cigarette alors qu'elle est non-fumeur.

<< Page précédente  Page suivante >>



Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site